Quelques festivals africains de cinéma

Mamadou de Dakar nous envoie cet intéressante intervention sur le cinéma Africain et les festivals du monde qui lui consacrent une belle place.

Quel est le plus célèbre festival du film dans le monde?

C’est sans doute difficile de traîner dans ce terrain glissant des classements des festivals pour ceux qui ne sont pas de fins observateurs du monde du cinéma.

Mais, s’il y a un festival qui est très connu en Afrique et partout dans le monde pour son prestige, c’est bien sûr le festival de Cannes.

C’est d’ailleurs ce grand festival qui a fait la popularité de la ville de Cannes, en France. Un festival où ne boxent que les poids lourds du milieu cinématographique.

Il n’existe pas de réalisateur, dans le monde, qui ne rêve pas de se voir dérouler le tapis rouge à cette grande fête du septième art mondial ? C’est dire à quel point ce festival est glorieux. Tant et si bien que seuls deux africains ont une fois été primé au festival e Cannes.

Il y a eu le cinéaste malien, Souleymane Cissé, prix du Jury au festival de Cannes en 1987 pour son film Yeelen (La lumière). Le dernier en date, c’était en 2010.

Le célèbre réalisateur Tchadien Mahamat Saleh Haroun, reçu le prix du Jury au festival de Cannes pour son long métrage ‘‘un homme qui crie n’est pas un ours qui danse’’.

Les festivals de films africains les plus connu

Il existe cependant des festivals dédiés aux films africains tout aussi prestigieux.

Le plus célèbre sur le continent africain est, sans doute, le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) avec son prestigieux et très célèbre trophée dénommé  l’Etalon d’or du Yennenga.

Le Fespaco est créé en 1969 et se déroule désormais tous les deux ans dans la capital du Bourkina Fasso. Il y a également,

les journées cinématographiques du Carthage en Tunisie qui existent depuis 1966.

Toujours en Tunisie, il y a aussi les Journées Cinématographiques du Hergla.

On peut également citer d’autres festivals comme Ecrans Noirs qui se tient à Yaoundé au Cameroun depuis 1996. La Cote D’Ivoire a également son festival de cinéma africain comme Clap Ivoire, par exemple.

D’autres festivals internationaux primant le cinéma africain

A part les festivals cités plus haut, il en existe d’autres très populaires, entièrement dédiés au cinéma africain mais en dehors du continent.

C’est le cas du festival Panafrican International de Montréal, Ciné Sud, un festival de courts métrages de réalisation africaine à Saint Georges en France et le Festival du Cinéma Africain de Milan en Italie, créé en 1991 et qjui a évolué en 2004 Festival du cinéma africain d’Asie et d’Amérique latine de Milan.