Promouvoir un fleuriste en ligne

Kristof, rédacteur web prend le micro de la conférence ce mois-ci pour relater un test d’optimisation onpage . La requête fleuriste sur internet est visée mais pas seulement…

On dit souvent que le contenu est roi, voici l’occasion de visiter le royaume. L’histoire qui va être contée ici a un contexte:

Un texte pré commandé

Le 25 juin, j’ai écrit un article sur la thématique des fleuristes et à propos des fleurs sous toutes leurs formes, un contrat de référencement pour un client qui prévoyait une campagne de backlinking dans le cadre de la promotion et du positionnement du site en développement .

Le papier était écrit et j’y avais mis pas mal de mon savoir faire, j’y avais par exemple, consciencieusement posé le vocabulaire idoine afin que l’article  vienne jouer le trouble fête dans les résultats de recherche.

Et ce sur plusieurs mots clés de longue traîne d’abord, mais visant de vraies requêtes sur une perspective de 3 à 6 mois.

Le travail étant fait, je décide de publier mon article sur un site « banal » , mais bien configuré pour les moteurs de recherches…

Un site à thématique généraliste pas plus fleuriste en ligne que fabricant de portes et de fenêtres ou avocat en droit familial.

Trois thématiques recherchées

  • fleuriste à Montréal
  • fleuriste en ligne
  • livraison fleurs rapide

De ces trois grandes orientations d’expressions clés vont naître une quantité de requêtes réelles tant l’article répond aux questions des internautes, c’est le but recherché, car les requêtes de longues traînes finissent toujours ( avec quelques Backlinks) par tendre vers des requêtes reines.

(Je mentionne d’autre part que le présent article, est rédigé   pour poser l’article  la requête  « fleuriste sur internet » en première page dans le même type de délais).

Voici l’article : http://promo-metier.com/fleuriste-a-montreal-et-en-ligne-enfin-des-bouquets-personnalises rédiger pour un fleuriste

Caractéristiques de l’article

Un article de plus de 1900 mots avec des tas de références, tant florales et jardinières  que culturelles et artistiques. Bref ça balaye large. Les composants SEO de la page:

  • des liens externes pour sa crédibilité ,
  • une h1 unique et
  • des  H2 qui appuient gentiment là où il faut, mais pas trop
  • deux photos équipées de la balise  alt,
  • la < title>  de 65 caractères qui combine les mots clés pas trop bêtement et
  • une description qui, sans être super accrocheuse ( l’article ne promotionne personne et n’a rien à vendre), fait son travail de soutien logistique au cas où elle plairait à Glouglou.

L’article est aussi consciencieusement relié à d’autres pages du site ( maillage interne ) bénéficiant lui-même de liens internes que je pose depuis des post existants  selon les opportunités, je fais, avec ce que j’ai le site est généraliste et sa thématique est « les métiers »

Les thématiques de linking sont plus ou moins proches

  • funérarium ( couronnes de fleur)
  • bien être ( maison fleurie)
  • bijoutier ( cadeau à Madame)
  • marchand de fenêtre ( décorer la maison via pots de fleurs)

Oui, c’est un peu tiré par les cheveux, faut de l’imagination… Il faut garder en tête que le papier était rédigé pour pré-promouvoir le site durant sa période de développement.

Bref la page est lâchée le 29 mai 2013, j’effectue un premier test  de positionnement dans les 48h qui suivent sur des requêtes des thématiques recherchées , (« fleuriste livraison rapide », « bouquets personnalisés« , « fleuriste en ligne »  – et pour le long terme « fleuriste à Montréal » naturellement  tout  cela se promène entre la 3e et la 9e page, rien de plus normal,  je prends des notes puis le laisse dormir un mois .

Je reviens 25 jours plus tard et teste les positions:

En tapant un grand nombre de variations ( accords, combinaisons de mots, absence de stop word ou pas) je relève une trentaine d’expressions entre la premiere et la seconde page.

Faut-il rappeler que l’article est publié sur un site banal dont la thématique est « métiers et professions » dans laquelle la requête fleuriste est perdue au milieu de bien d’autres…

Je remarque donc que les requêtes combinant bouquet + livraison+ personnalisés + en ligne + fleuriste ou fleurs  se portent particulièrement bien.

J’analyse les requêtes qui ont effectivement apporté du trafic et modifie quelques signaux, notamment les clignotants locaux afin de renforcer le poids de Montréal dans les résultats à venir .  ( Je teste  « Fleuriste à Montréal » et le trouve en 42e position ). Il y a encore du chemin à faire…

 Le 8 juillet

L’avancée est assez spectaculaire: les requêtes de longue traîne de 1ère page ont progressé de 3 à 5 places  et celles de seconde page sont passées en première. Nombre d’entre elles sont en top 3 dans un total de 36 requêtes en 1ère page dont

  • fleuriste en ligne : 5e
  • fleuriste en ligne Montréal 7e
  • livraison bouquets montréal  4e
  • livraison rapide fleurs 2e
  • livraison rapide bouquet 1er

auxquelles  j’ajoute   une dizaine d’expressions-clés en 2e page dont quelque unes pèsent  leur pesant de visites potentielles.

  • bouquets en ligne 11e
  • fleuriste à Montréal 20e
  • fleuriste sur internet 17 e

En un mois seulement ce texte s’est taillé une place au milieu des gros sites de fleuriste sur le web, d’ailleurs l’un d’entre eux m’appelle et me demande  à quoi je joue et ce que je cherche!

Populariser la page:

Rendu à ce point du jeu, il me vient à l’esprit que cette page n’a encore aucun backlink et que je pourrais appliquer les recommandations que je donne dans cet article sur le profil des liens.

Je me donne un premier mois pour lâcher quelques liens seulement:

  • Contrôle des ancres selon un barème très strict,
  • variété des sources,
  • maîtrise du nofollow
  • et variété du PR

Le 31 août…

La requête fleuriste à Montréal est en 1ère page depuis deux semaines, elle est souvent 9e, j’ai envoyé 18 liens selon un profil ciselé, les requêtes de qualité de l’article ont renforcé leur positions ,

  • plus de 67 d’entre-elles sont en 1 ere page
  • 36 expressions sont dans le top 3
  • le reste se place entre 4 et 10

Selon les outils de recherche de mot clé, ces requêtes dépassent les 19 000 recherches par mois. Si certaines sont clairement de la longue traîne, j’ai ramassé ces requêtes dans Google suggest et les requêtes trouvées dans l’ analytics du site.

Et personne à promouvoir !

L’avenir de l’article « fleuriste sur internet »

Avec ce positionnement, la fréquentation de la page va bon train  et subit de plein fouet son point faible: le taux de rebond est important!

Logique puisque l’article n’a rien à vendre et personne à promouvoir ou à recommander via un lien à cliquer.

Il va, à partir de maintenant, probablement reculer, victime de ce « positionnement abusif »

Il serait donc temps de le rendre utile:

1)  Le garder tel quel, mais le mettre aux couleurs d’une vraie enseigne   ( entête, slider, et  calculateurs de commande à l’identique afin que l internaute se croit déjà sur le site principal… qu’il atteindra dès son premier clic).

2) Le rediriger (301) vers le site en lui réservant une place spéciale de landing page pour une éventuelle campagne Adwords.

Il suffira alors de personnaliser la page et de lui ajouter des Call to action, normaux sur une page d’atterrissage, l’efficacité sera double puisqu’au delà de la page positionnée qui génère du trafic, on récupérera ses qualités au bénéfice du quality score… Si la campagne, ses annonces et ses mots clés sont bien configurés naturellement.

Je conclus cet article en vous donnant rendez-vous dans un mois.

Parce que cette expérience n’est pas terminée, je ne donne pas ici toutes les requêtes ( de plus ce serait aussi assez  fastidieux, on parle de plus de 60 expressions à ce jour) .

On pointe sur le fleuristes à Montréal

Le 10 octobre  le client prend la page à son compte, nouveau joueur sur la région, il est absent des 200 premières places sur la requête reine « fleuriste à Montréal ».

Je pointe donc l’article vers la page d’accueil avec un lien sur image en nofollow et un lien sur ancre optimisée.

Le lundi 14 octobre , soit 4 jours plus tard, le site se place en 45e position  sur la requête reine mais talonne aussi le site sur quasi toute sa longue traîne. voici le site principal qui montre son nez en première page sur des requêtes pas complètement pourries comme « fleuriste en ligne »

la taille compte

Piqué au jeu par cette foudroyante efficacité , je pointe aussi cet article une fois encore sur l’ancre reine.  ( cet article bien que techniquement un sujet de SEO , est optimisé sur une requête de fleuriste ambiguë qui trompe glouglou  – (fleuriste sur internet )

A la fin  fin de la même semaine, l’article sort en 3em page , 25 em pour être précis…

l’inertie on le sait peut être grande, mais dans notre cas, google va, en 2 semaines replacer la page

  • en 15em
  • puis 11
  • puis 8em position c’est à dire la premier pages des résultats organiques.
  •  et enfin 4 em  le 20 novembre 2013

l’article bénéficie par ailleurs d’une longue traîne qui génère tranquillement des visites et donne des points au site. Les états montrent un excellent taux de rebond, les visiteur restent longtemps sur le site , des critères importants pour l indice de confiance attaché au site

Continuer le combat avec des textes liés

Nous attaquons une 2em phase de travail rédactionnel liée au backlinking et concevons des articles de 500 à 1000 mots a destinations de

  • blog qui accueillent avec enthousiasme les articles « invité »
  • le blog du site lui-même
  • quelques digg like

L idée consiste à promouvoir le site sur des thématiques complémentaires, et de renvoyer les articles publiés vers des pages attachées aux même sujets  bien liées avec le monde de la fleur.

Amour, mariage, fêtes des mères, st Valentin

Nous commençons par nouer des alliances avec ces métiers et blogs et leur proposons ce contenu gratuit dans une éthique très clean:

  • Des articles de fond sérieux de 500 à 1000 mots à propos des fleurs à  la Saint valentin notamment
  • bien écrits sans fautes d’orthographe
  • aucunement promotionnels pour la la marque du fleuriste
  • avec seulement 2 liens
    • un vers la page profonde du même sujet dans l’article ( avec ancre optimisée)
    • un sur  l’url dans la signature de l’article .

L’avenir de l’article de lancement n’a plus vraiment  d’importance pour autant qu’on le laisse en place , on pourrait penser le rediriger vers le site afin que son PR bénéficie directement au site pointé. encore faut-il qu’il gagne un PR qui en vaille la peine…

et d’autres stratégies sont possibles.

 Nous pensons maintenant aux thématique reines du commerce des fleurs

  • La Saint Valentin
  • La fête de mères

Ce dont en reparlera plus tard …peut être

20 Novembre 2013